Rechercher

SE LIBERER DES ADDICTIONS AVEC LA REALITE VIRTUELLE



Qu’elles soient comportementales (les jeux, les écrans, le sexe, le sport, le travail, la nourriture) ou aux produits licites ( le tabac, l’alcool, les médicaments ) ou illicites les drogues, cannabis, cocaïne..)

Les addictions envahissent le quotidien, privant de sa liberté l’être humain. Progression insidieuse


Dans un premier temps le comportement ou la consommation restent satisfaisants et contrôlés, apportant même un certain bien-être et un équilibre apparent.

Puis très vite, afin que les effets positifs se maintiennent, il va falloir faire ou consommer plus, puis plus souvent et plus longtemps, créant ainsi une dépendance.

La conduite addictive va devenir peu à peu l’occupation centrale du sujet.

Son premier but sera alors d’éviter un malaise psychique croissant et de retrouver des sensations de satisfaction qui deviennent de plus en plus brèves.

Des conséquences dommageables vont alors apparaitre : troubles de l’humeur, troubles anxieux, troubles de la personnalité.


LA REALITE VIRTUELLE COMME OUTIL THERAPEUTHIQUE




L’exposition à la réalité virtuelle va aider l’individu à élaborer d’autres réponses cognitives et comportementales face aux situations problématiques. Les univers virtuels peuvent représenter des bars, des restaurants, des situations d’attente, de détente ou festives. Le sentiment de présence permet le transfert de l’apprentissage de l’univers virtuel vers le monde réel.

Portant un casque de réalité virtuelle, les sujets sont immergés graduellem


ent dans un univers familier de consommation afin d’apprendre à gérer en temps réel leur envie irrépressible de consommation ou de comportement.

Les stratégies à utiliser sont travaillées en amont de l’exposition. ( En général deux à 4 séances.)

Une dizaine de séances de 30 mn environ d’exposition à la réalité virtuelle seront nécessaires.



Le thérapeute rassure et guide le sujet dans l’apprentissage de la gestion de ses émotions. Il choisira les degrés d’exposition en fonction de l’évolution du sujet qui se sent en sécurité.

2 vues0 commentaire

Contactez-moi

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

© 2020 par Sylvie Le Moullec